saas sàrl, Genève

Constellations

Outils scientifiques autant que projections mythologiques, les constellations apparaissent regroupées mais sont souvent très dispersées dans l‘espace tridimensionnel. Leur nombre a évolué au cours de l‘histoire et des voyages de l‘homme. Certaines sont partagées par différentes cultures, d‘autres appartiennent à un contexte spécifique. On pourrait dire que SAAS relie des étoiles dans l‘obscurité à la recherche de constellations.

Quelle est votre origine ?

Diverse, évolutive et non-exhaustive: La neurologie, l’ETHZ, AMO et Corbu; Jay-Z, GZA, Mies, Method Man et Dries van Noten; Francesco Castelli, Kazuyo Sejima, et De La Sota; Mozart et Baltz; Tokyo et Rome; Jacques und Pierre; Nouvel, Plečnik, Kendrick, Haïti et Loos; Christoph, Léonie, Pauline, Christian, Cloé, Emanuel, Kayoko, Léo, Antoine, Kersten, Michael, Sébastien, Daniel, Renaud, Victoria, François, Damien, Emile, Aurélien, Franco, Raphael, et tous les autres.

Qu’est-ce qui compte pour vous dans la pensée et dans la conception ?

Un plan riche et tenu, une atmosphère vécue – ici ou à l’autre bout du monde, les proportions d'une façade d'anthologie, une composition accidentelle aperçue au coin d’une rue, la morphologie d’un quartier à l’identité forte: nos projets sont un distillat structuré de recherches appliquées et d’expériences personnelles. L’étude de références – que ce soit dans les ouvrages ou au travers du « Grand Tour » – fait partie de l’apprentissage du métier d’architecte depuis des siècles. Depuis le 18ème, tout au plus avons-nous ajouté à ce Tour quelques étapes et rallongé les distances – une attitude analog, avec comme réservoir l’architecture de la planète? Peut-être, mais ce n’est pas tout. L’origine d’une architecture peut aussi se trouver dans le plus simple événement. L’intégration du quotidien, du banal, mais aussi la soif de l’inhabituel et d’une certaine tension sont autant d’aspects de notre métier qui nous galvanisent et nous tirent en avant. Tentant de neutraliser les lumières éblouissantes de notre époque, nous tâtonnons dans l’obscurité à la recherche de quelques considérations inactuelles, en acceptant le déphasage, l’anachronisme ou l’exotisme qui en découlent. Cela implique un certain jeu, autorisant autant la citation que l’invention, et permettant d’éclairer le passé, de le faire raisonner et répondre au présent. Mais encore faut-il pouvoir en faire une oeuvre cohérente et belle! Pas simple. Surtout dans une profession dont la mise en branle et la justification essentielle dépendent des stimulations externes – les clients, qu’ils soient individus ou institutions, et leur géographie. Une aventure chaotique, donc, dont le but est d'atteindre une production architecturale claire, engagée, et belle, qui n’implique pas une signature, mais une attitude. La référence et l’invention y sont des outils parmi d’autres, mais jamais une fin en soi. 

Et comment ces aspects s’expriment-ils concrètement dans un projet bâti que vous choisissez librement ?

S’expriment-ils ?

Extension, Chexbres

saas sàrl, Genève

www.saasoffice.ch

Extension, Chexbres

1071 Chexbres; Maître d’ouvrage: privé; Architectes: saas sàrl, avec Michael Meier Valentin; Equipe: E. Corthay, M. Meier Valentin, G.Yersin; Budget: privé; Chronologie: juillet 2015 début des études, avril 2016 début des travaux, mars 2017 achèvement; Photos: saas sàrl

Anzeige